© OT Ventadour-Egletons-Monédières
CHAUMEIL

Chaumeil

Nichée au coeur des Monédières, découvrez la ville de Chaumeil en Corrèze.

En plein coeur du Massif des Monédières, Chaumeil fait partie intégrante du Parc Naturel Régional de Millevaches. Dominant la vallée de la Douyge, le nom Chaumeil fait écho aux anciennes toitures de chaume. Le bourg de la commune se distingue facilement grâce à ses maisons aux façades d’ardoises (qui recouvrent l’ancien granit rose) et construites sur un modèle traditionnelle et typique des Monédières.

A quelques kilomètres du bourg, le point de vue du Suc-au-May, un des points culminants des Monédières, permet d’admirer le Plateau de Millevaches à 360 degrés et de découvrir des paysages variés.

Chaumeil, c’est aussi le berceau de l’accordéon. De nombreux accordéonistes y ont vu le jour, dont le plus célèbre reste Jean Ségurel (1908-1978). Chevalier de la Légion d’Honneur en 1968 par le Général de Gaulle, il est l’auteur de plus de 600 chansons dont la plus connue est “Bruyères Corréziennes”, datant de 1936. Musicien mais aussi grand passionné de sport, il crée en 1952 la course cycliste du Bol d’Or des Monédières. Raymond Poulidor, Bernard Hinault, Laurent Fignon, Jacques Anquetil ou encore Laurent Jalabert font partie des lauréats de ce critérium cycliste.

Chaumeil est également le point d’orgue des produits du terroir des Monédières, avec un espace spécialement dédiés aux producteurs et artisans locaux : la Maison de Pays des Monédières.


A VOIR, A FAIRE

  • L’église Saint-Jacques le Majeur et Saint-Laurent : dotée d’une splendide porche gothique (inscrit aux Monuments Historiques en 1926), l’église possède des parties plus anciennes qui remonteraient aux XIIIème et XIVème Siècles. De nombreux objets y sont exposés (deux vierges en pierre et calcaire polychromes datant de la fin du Moyen-Âge, un retable du XVIIème siècle en noyer doré et peint)

  • La Maison de Pays des Monédières : espace terroir, musée consacré à la vie de Jean Ségurel, salle d’expositions et bureau d’information touristique, la Maison de Pays des Monédières vous accueille pour vous montrer ce qu’il y a de plus beau dans les Monédières. L’occasion de repartir avec un petit bout de Corrèze grâce aux nombreux produits du terroir à votre disposition.

  • Le musée Jean Ségurel : au rez-de-chaussée de la Maison de Pays des Monédières, le musée sur l’oeuvre et la vie de Jean Ségurel ouvre ses portes sur le monde de l’accordéon et du Bol d’Or des Monédières. Entrée libre aux heures d’ouverture de la Maison de Pays des Monédières.

  • Le Suc-Au-May : la table d’orientation du Suc-au-May permet d’admirer le paysage de Haute-Corrèze du Plateau de Millevaches et des Monédières. Une vue sur l’ensemble de la région qui, chaque année, est empruntée par 35 000 personnes. Il est même possible de faire du parapente pour apprécier encore plus le paysage splendide de Chaumeil et ses alentours.

  • Le cirque de Freysselines : classé Natura 2000, le site est remarquable par le richesse de sa faune et de sa flore. Marquant la frontière entre montagne et plateaux, il est constitué par les flancs sud de trois puys où subsiste encore une partie de la lande à bruyères.

  • Etang de Maurianges : 1 hectare d’eau permettant de se baigner.