© OT Ventadour-Egletons-Monédières/Studio Photo Agnoux
LE VIADUC DES ROCHERS NOIRS

Le Viaduc des Rochers Noirs

Partez à la rencontre du Viaduc des Rochers Noirs, un ouvrage impressionnant du paysage corrézien et empreint d’histoire …

Le Viaduc des Rochers Noirs, appelé aussi Viaduc de Roche-Taillade, est un pont suspendu reliant Lapleau à Soursac, en enjambant la Luzège. Cet ouvrage audacieux fait partie intégrante du paysage Ventadour-Egletons-Monédières, ajoutant son histoire et son authenticité à la Vallée de la Luzège qu’il permettait, à l’époque, de la traverser à 92 mètres de hauteur.

 

L’histoire du Viaduc des Rochers Noirs

 

Ce Viaduc corrézien centenaire a été inauguré en 1913 par Raymond Poincaré, après 4 ans de travaux pour ériger ce pont entre Lapleau et Soursac. Conçu sous le modèle Gisclard, le Viaduc des Rochers Noirs est aujourd’hui un viaduc rare puisque seul 5 ponts (sur les 41 construits avec ce modèle à travers le monde) sont encore debouts, tous localisés en France.

Classé Monument Historique en 2000, le Viaduc des Rochers Noirs voyait passer, jusqu’en 1959, la ligne de train à vapeur du Transcorrézien (appelé aussi Tacot), qui reliait Tulle et Ussel et de laquelle on retrouve quelques vestiges par ci et là sur le territoire Ventadour-Egletons-Monédières.

Devenu routier après la fin de l’activité ferroviaire du Tacot, il est aujourd’hui interdit à toute circulation (piétonne et routière) par mesure de prévention sécuritaire.

Entre histoire et nature

 

Cet ouvrage d’art ambitieux est aujourd’hui ancré dans l’histoire corrézienne mais également dans son paysage naturel, puisqu’il s’intègre de manière élégante dans les courbes de la Vallée de la Luzège. Le Viaduc se laisse admirer via une passerelle himalayenne en contrebas et également via des points de vue aménagés en hauteur (quelques centaines de mètres avant le Viaduc), où l’on peut pique-niquer tout en profitant d’une vue splendide.